06/10/2010

L'Evaluation en FLE, trois phases déterminantes pour l'apprentissage

Voici de quoi alimenter la réflexion autour de l'évaluation en FLE: de quoi s'interroger sur ce qui est primordial quand on évalue! Mais l'Evaluation, c'est quoi?

Regardez ici...

Voici un exemple et des conseils dispensés lors d'une formation d'enseignants sur l'évaluation

Si vous souhaitez télécharger le document, cliquez ici

Voici quelques exemples de tests évaluatifs à différents moment de l'apprentissage

Test de placement en FLE de la Chambre de Commerce et d'Industrie : Cliquez ici

Test de Placement à l'Alliance Française : Cliquez ici

Test diagnostique, qui sert à diagnostiquer les problèmes pour mieux y remeédier (exemple Niveau A1  ) : Cliquez ici

Bonne semaine !!!

26/07/2010

Autre manière de tester son niveau en FLE : le TEF

Le TEF n'est autre que le Test d'Evaluation du Français., mis en place par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris (CCIP). Tout comme le TCF, dont nous avons parlé dans un TEF-Test-dEvaluation-du-Français.jpgprécédent billet, il s'agit d'un outil de référence international,  qui peut être utilisé dans le cadre d’un projet d’études supérieures ou d’un projet d’émigration vers un pays francophone. Mais il peut également être utile aux institutions académiques de pays non-francophones (établissements scolaires, départements universitaires) et aux centres de formation linguistique qui dispensent des cours de français langue étrangère.

Pour les centres d'examen:

Après avoir passé cet examen, on reçoit une attestation qui propose des commentaires individualisés pour chaque candidat. Il s'agit donc d'un instrument d’évaluation linguistique de type diagnostic ou de positionnement ou bien finale (validation d’un cursus d’apprentissage de français). Le TEF se passe dans tout centre d'examen, à partir du moment où une convention a été passée.

Après avoir passé le test, vous recevrez une attestation de niveau, réalisé à partir du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Votre niveau est déterminé selon un nombre de points : Cliquez ici

Le TEFAQ constitue la même évaluation, adaptée cependant au QUEBEC (Utile si l'apprenant souhaite émigrer au Canada).

democe_etef.jpgMais on trouve désormais la version numérique du TEF et du TEFAQ: e-TEF  et e-TEFAQ, dont  il reprend fidèlement la structure. Disponible depuis mars 2005, e-TEF et e-TEFAQ permettent :

  • l’organisation rapide de sessions, le matériel de test étant communiqué au format électronique et non par voie postale
  • l’organisation des épreuves dites obligatoires du TEF au moyen d’ordinateurs reliés à Internet. Le responsable du centre agréé dispose alors des résultats des candidats pour ces épreuves dès la fin de la session
  • un traitement plus rapide des épreuves d’expression écrite et d’expression orale

Les trois épreuves de compréhension écrite, compréhension orale et lexique/structure se présentent sous la forme d'un questionnaire à choix multiple. Les candidats répondent au moyen de la souris de l’ordinateur.

Après réception de la demande  de session et de la liste des candidats envoyées par le centre agréé, la CCIP planifie la session par le biais du site internet e-tef. Le responsable du centre agréé récupère sur ce site le matériel de test pour la session, les identifiants des candidats et peut suivre l’évolution de leurs résultats pendant la session à chaque validation d’épreuve.

Comment et où passer le TEF ?

Pour passer le TEF ou le TEFAQ, il suffit de vous inscrire auprès du Centre agréé de votre choix. Aucun diplôme n’est requis pour se présenter aux épreuves du TEF ou du TEFAQ. Il est possible de vous présenter plusieurs fois au test.

Votre attestation de résultats vous est remise par le centre agréé dans lequel vous avez passé le test.

Comment se déroulent les épreuves ?

Les épreuves dites « Obligatoires » en trois parties indissociables

Compréhension écrite (CE) 60 min - 50 questions - 300 points
Compréhension orale (CO) 40 min - 60 questions - 360 points
Lexique et structure (LS)   30 min  - 40 questions - 240 points

Les épreuves obligatoires se présentent sous la forme d’un Questionnaire à Choix Multiple (QCM) de 150 questions, pour une évaluation fine des compétences langagières. Ces épreuves s’appuient sur des supports et des activités variés, à fort contenu communicatif.

Mais on peut passer aussi des épreuves facultatives, qui viennent compléter la photographie du niveau de l'apprenant :

Les épreuves dites « Facultatives » en deux parties indépendantes.

Expression écrite (EE) 60 min - 2 sujets à traiter -  450 points

Expression orale (EO) 35 min - 2 sujets à traiter -  450 points

Les épreuves facultatives proposent des tâches complexes qui mobilisent des savoir-faire et des savoir-être dans des situations opérationnelles diversifiées. L’épreuve d’expression écrite et l’épreuve d’expression orale comprennent deux sections. Les supports proposés permettent la simulation d’une situation de communication réelle sous forme de jeux de rôles conduits par le candidat en interaction avec des examinateurs.

Tef.jpg

Je vous propose de découvrir quelques exemples d'épreuves

- Compréhension écrite du TEF

- Compréhension orale du TEF

- Lexique et Structure au TEF

- Expression écrite du TEF

- Expression orale du TEF


12/07/2010

TCF : Test de Connaissance du Français ou comment s'y préparer?

Il existe de nombreux tests fiables afin de tester ses compétences dans notre langue, et nous LogoTCF.jpgaurons l'occasion lors de prochains billets de tous les aborder.

Le TCF, est quant à lui est un test de niveau linguistique en français, destiné à tous les publics non francophones qui souhaitent, pour des raisons professionnelles, personnelles ou d’études, faire évaluer et valider leurs connaissances en français de façon simple, fiable et rapide. Il est conçu par le CIEP (Centre International d'Etudes Pédagogiques). Les candidats à ce test, qui peut se dérouler dans tous les centres de langues, qui sont également centres d'examens, s'inscrivent, passent le test, et reçoivent une attestation de résultats qui les positionne sur l’un des six niveaux  du CECRL (de A1 à C2). Le TCF existe même en version électronique pour une passation sur outil informatique.

logoright_tcf.jpgLe TCF se résume en une photographie de votre niveau en langue française à un moment donné de votre vie, et peut vous permettre, grâce à l'attestation de niveau qui vous sera remise, de continuer vos études supérieures en français par exemple, si vous avez le niveau requis. par l'université ou l'école supérieure de votre choix. Certaines universités demandent le niveau 4 ( ui correspond au niveau B2 du CECRL), d'autres le niveau C1, mais tout dépend de votre domaine d'études.

Pour quelles raisons passer le TCF ?
- personnelles : ce test permet de faire le point sur les connaissances en français (compréhension ou d'expression orales et écrites), en vue d'un perfectionnement éventuel.
- professionnelles : il fournit des informations objectives qu'un candidat peut faire valoir auprès d'une institution en vue d'un recrutement ou d'une promotion.
- universitaires : il fournit, selon des standards internationaux, une évaluation fiable des capacités langagières qui seront prises en compte pour l'admission dans un établissement d'enseignement supérieur (universités, grandes écoles, écoles d'art, écoles d'architecture, écoles de commerce...).

Attention, il existe aussi le TCF-DAP : Le Test de Connaissance du Français pour la Demande d’Admission Préalable (TCF-DAP) : Si vous souhaitez vous inscrire en France, en premier cycle universitaire ou dans une école d’architecture et que vous n’êtes pas titulaire du DALF, vous devez vous présenter au TCF spécifique à la demande d’admission préalable : Cliquez ici

Pour les apprenants souhaitant aller au Québec, sachez qu'il existe un TCF spécifique : Le TCF pour le Québec depuis le 16 octobre 2006, le ministère québécois de l’Immigration et des communautés culturelles (MICC) demande aux personnes qui déposent un dossier d’immigration pour le Québec de justifier leur niveau de connaissance du français par la passation du « TCF pour le Québec ». Ce test est réservé à l’usage exclusif des candidats déposant un dossier d’immigration dans un bureau d’immigration du Québec ou dans une Délégation générale du Québec. Pour plus d'informations : Cliquez ici

Vous voulez en savoir plus sur le TCF et le descriptif des épreuves : Voici un document descriptif en pdf fort utile

Pour se préparer ou préparer vos apprenants au TCF, voici quelques exemples et liens utiles sur Internet!

1. Les exemples du CIEP : cliquez ici

2. Les exemples en ligne sur le site des éditions Didier est fort utile : Le voici

3. Le site de RFI est également une source potentielle d'exemples pour se tester ou tester les apprenants qui le souhaitent. A noter 10 nouvelles questions tous les deux mois pour vous entraîner à l'épreuve de compréhension orale, niveaux 5 et 6 : A découvrir ici

4. Sur le site de TV5, de nouvelles préparations possibles : Cliquez ici pour les découvrir

COUV_1536_7.jpgSi vous souhaitez plutôt utiliser un ouvrage, je vous conseille celui-ci ( parmi tant d'autres!!!!) : Réussir le TCF. Il offre un entraînement efficace aux épreuves obligatoires : compréhension orale, structures de la langue et compréhension écrite et se compose de nombreux exercices d’entraînement écrits et oraux conformes au format du TCF. Chaque partie est composée d’exercices évaluant tous les niveaux du CECRL.

A bientôt sur INSUF-FLE qui ne prend pas de vacances (au contraire de son auteur!!!)



17/04/2009

Mais que demande-t-on à un apprenant de niveau C1?

 

Il y a quelques jours, un ami italien nous disait avoir passé les examens du DALF de niveau C1 et C2. Malgré de bonnes compétences linguistiques, celui-ci semblait ne pas savoir exactement ce qu'on attendait de lui en production écrite ou orale : quelles étaient exactement les compétences attendues par les examinateurs et comment finalement utiliser à bon escient ce qu'il savait, tout en utilisant des compétences extra-linguistiques...

Amener, par exemple, un étudiant au niveau C1 met en jeu des compétences classiques de compréhension et d’expression orales et écrites mais surtout des savoir-faire d’ordre méthodologique. D’autres compétences que celles qui sont liées à l’aspect linguistique sont requises pour acquérir progressivement ce niveau. Rappelons ce que doit être capable de réaliser un apprenant de niveau C1

 

C1.jpg

 

Il peut en général :

 

  • faire un exposé, une présentation ou une description, claire et bien structurée, d'un sujet complexe en intégrant des arguments scondaires et en développant des points particuliers pour parvenir à une conclusion appropriée
  • suivre facilement des échanges entre partenaires extérieurs dans une discussion de groupe, un débat et y participer, même sur des sujets abstraits, complexes ou non familiers
  • maîtriser un vaste répertoire lexical lui permettant de surmonter facilement des lacunes

 

Dans le domaine oral : compréhension et production

  • comprendre en détails une intervention sur des sujets spécialisés abstraits ou complexes, même hors de son domaine, avec parfois le besoin de faire confirmer quelques détails, notamment si l’accent n’est pas familier

  • suivre une intervention d’une certaine longueur sur des sujets abstraits ou complexes même hors de son domaine ou si elle n’est pas clairement structurée et même si les relations entre les idées sont seulement implicites et non explicitement indiquées

  • suivre la plupart des conférences, discussions et débats avec assez d’aisance

  • comprendre une gamme étendue de matériel enregistré ou radiodiffusé, y compris en langue non standard et identifier des détails fins incluant l’implicite des attitudes et des relations des interlocuteurs

  • faire un exposé sur un sujet complexe, développant et confirmant ses points de vue assez longuement

  • gérer les objections convenablement et y répondre avec spontanéité et presque sans effort

  • utiliser la langue en société avec souplesse et efficacité, y compris dans un registre affectif, allusif ou humoristique


Dans le domaine écrit : Compétences de lecture

  • comprendre dans le détail une gamme étendue de textes longs et complexes, que l’on peut rencontrer dans la vie sociale, professionnelle ou universitaire - qu’ils se rapportent ou non à son domaine, à condition de pouvoir relire les parties difficiles

  • identifier des points de détail fins, y compris les attitudes, que les opinions soient exposées ou implicites

  • comprendre tout type de correspondance, avec l’utilisation éventuelle d’un dictionnaire


Dans le domaine écrit : Compétences de production

  • produire des textes bien structurés sur des sujets complexes, en soulignant les points pertinents et en confirmant un point de vue de manière élaborée par l’intégration d’arguments secondaires, de justifications et d’exemples pertinents pour parvenir à une conclusion appropriée
  • écrire des textes descriptifs et de fiction clairs, détaillés, bien construits dans un style sûr, personnel et naturel approprié au lecteur visé
  • exposer par écrit, clairement et de manière bien structurée, un sujet complexe en soulignant les points marquants pertinents
  • maîtriser les expressions idiomatiques et familières
  • maintenir constamment un haut degré de correction grammaticale.

delf dalf.jpgLes profils d’apprenants peuvent considérablement varier (âge, études, expériences, passation d'examens du même genre...). Tout étudiant n’est donc pas capable de réaliser toutes ces tâches. En fait, je maperçois que beaucoup de personnes souhaitant passer le C1 se heurtent à un problème de type méthodologiaue et ne savent  pas, par exemple, comment présenter un exposé, introduire correctement leur sujet, organıiser leur discours de manière cohérente... Ce sont finalement des compétences qui souvent s'acquièrent progressivement!

 

Pour trouver quelques idées, se préparer aussi aux épreuves, je vous conseille de visiter ces liens, outre le site du CIEP qui offre la possibilité de télécharger des épreuves type : www.ciep.fr


Article pédagogique sur l’argumentation au niveau C1 :

http://www.webfle.org/delf-dalf/C1/pdfwebfle/L%27ARGUMENTATION.pdf


Article pédagogique sur l’exercice de synthèse au niveau C1 :

http://www.webfle.org/delf-dalf/C1/pdf/LA%20SYNTHESE%20DE%20DOCUMENTS.pdf

Exemples de sujets de type DALF C1 :

http://www.delfdalf.ch/index.php?id=97

http://www.ciep.fr/delfdalf/documents/DALF_C1.pdf